Wswin et Vantage Pro 2 : calcul de l'ensoleillement (suite)

Forum dédié aux différents paramétrages de WsWin, et il y en a…
jackT
Participation 4
Participation 4
Messages : 635
Enregistré le : 29 mars 2007, 11:24
Localisation : Sciez (74)
Contact :

Wswin et Vantage Pro 2 : calcul de l'ensoleillement (suite)

Message par jackT » 05 mars 2008, 20:31

Bonsoir,

On a discuté récemment ( http://www.rieux-marne.net/phpbb2/viewtopic.php?t=354 ) du calcul du temps d'ensoleillement effectué par Wswin, et de certains problèmes rencontrés dans ce calcul avec la Vantage Pro 2.
J'ouvre un nouveau post (un peu long...désolé!) pour revenir sur le sujet après avoir analysé des échantillons de données capturées par les station de Lud29 et Tudgur. L'avantage de ces jeux de données était d'avoir une mesure de radiation solaire durant un jour 100% ensoleillé et dans des conditions où le soleil est visible par la sonde dès le lever et jusqu'au coucher, ce que je n'ai pas chez moi.

Avant de parler de ces données, voici la méthode utilisée par wswin pour le calcul de l'ensoleillement avec la sonde solaire de la Vantage Pro2. Ces calculs dépendent de la latitude et longitude et de l'heure considérée:
a/ Wswin calcule une valeur théorique de radiation solaire (donnée par le tag %sunintens_cur%) qui correspond à la radiation qui serait reçue sur un plan horizontal en absence d'atmosphère terrestre. Cette valeur est égale à la "constante solaire" multipliée par le sinus de l'élévation du soleil.
b/ Wswin calcule une valeur seuil (donnée par le tag %sunstart%), qui va permettre de décider si il y a ensoleillement ou pas. Cette valeur est égale à la valeur théorique (mentionnée en a/) multiplié par un facteur de correction mensuel qui est indiqué dans la fenêtre de paramétrage de la sonde solaire (facteur de correction de 0.388 à 0.394 selon le mois considéré pour la Vantage Pro) . Il est à noter aussi que wswin ne calculera un ensoleillement que si l'élévation du soleil est plus grande que 0.83°

Compte tenu de cette méthode utilisée par wswin avec la Vantage Pro, l'ajustement du calcul de l'ensoleillement peut se faire sur trois paramètres : en modifiant les coefficients mensuels pour rapprocher ou éloigner la valeur seuil de la valeur max théorique et/ou en modifiant la valeur pour 0% et/ou en appliquant une correction sur la valeur mesurée de radiation solaire.

Revenons aux données de Lud29 et Tudgur du 16 février dernier (pour les données de Lud29, j'ai considéré les données brutes de radiation solaire en soustrayant la correction de +10 W/m2 qui était active lors de ces mesures).
Pour cette journée, le temps total d'ensoleillement maximum(lorsque le soleil a une élévation %ws_sunpos_el% plus grande que 0.83°) était de 594 minutes.

Avec les réglages standard de Wswin, l'ensoleillement calculé par wswin a été de 536 minutes pour Lud29 et de 524 minutes pour Tudgur ! Le soleil étant visible dès le les 2 cas dès le lever et jusqu'au coucher, wswin sous-estime l'ensoleillement de 58 et 70 minutes. (Les valeurs mesurées par Lud29 ont été systématiquement plus hautes (entre 5 et 20 W/m2) que celles mesurées par Tudgur, ce qui explique cette différence)

La sous-estimation observée ici est due à un problème que nous avons déjà discuté dans ce forum :
Image
la courbe de radiation solaire mesurée par la sonde Davis a une forme gaussienne, alors que celle du seuil d'ensoleillement calculée par wswin est une demi-sinusoidale. De ce fait et durant une période de 20 à 30 minutes le matin et le soir, la courbe de radiation mesurée passe en dessous du seuil et donc aucun ensoleillement n'est calculé.

Que faire?

1/ une première approche pourrait être de baisser le seuil (en diminuant le coefficient mensuel) pour que celui-ci repasse en dessous de la courbe de mesure.... Avec un coefficient de 0.295 pour Lud29 et 0.290 pour Tudgur, wswin calculerait effectivement 594 minutes d'ensoleillement dans les 2 cas, mais cette correction serait certainement désastreuse pour des journées moins ou pas ensoleillés : du soleil serait comptabilisé au lever ou coucher même si il n'y en a pas, et la valeur du seuil à son maximum (vers 12-13h) serait abaissé de plus de 60 W/m2, ceci amenant wswin à surestimer l'ensoleillement en cas de ciel voilé ou de passages nuageux. Première approche donc à éviter!

2/la deuxième approche, suggérée par Werner, et déjà appliquée par Lud29, consiste à inclure une correction de mesure pour la sonde en additionnant une valeur fixe à la mesure de radiation solaire. Avec les données du 16 février, et lorsque l'ensoleillement n'était pas compté à cause du point d'inflexion de la courbe, la différence maximum entre la valeur mesurée et le seuil était de 9 W/m2 (Lud29) et 11 W/m2 (Tudgur). Donc avec une correction de +9 pour Lud29 et +11 pour Tudgur, wswin calcul correctement les 594 minutes de soleil. Comme mentionné par Lud29, le désavantage de cette méthode est d'augmenter la "distance" entre les valeurs mesurées et le seuil calculé tout au long de la journée, entraînant potentiellement une surestimation de l'ensoleillement en cas de ciel voilé, comme en 1/

3/ la troisième approche, celle que je vous propose, est d'inclure à l'approche 2 une légère augmentation du seuil. Avec les données de Tudgur par exemple, une correction de sonde à +11 W/m2 et un coefficient mensuel de 0.41 donne un ensoleillement de 594 W/m2, mais l'augmentation de +11 W/m2 est partiellement compensée par l'augmentation du seuil qui atteint +15 W/m2 en son maximum.

Voici maintenant l'impact de ces 3 approches sur les données du 20 février, journée partiellement ensoleillé avec des alternances soleil / nuages. L'ensoleillement maximum (élévation > 0.83) était pour ce jour de 607 minutes, et l'ensoleillement mesuré avec les paramètres standard de wswin était de 173 minutes pour Lud29 et de 306 minutes pour Tudgur.

1b/ Première approche : Un réglage avec un coefficient de de 0.295 pour Lud29 et 0.290 pour Tudgur (voir 1/ ci-dessus) augmente considérablement l'ensoleillement calculé qui passe de 173 à 305 minutes pour Lud29 et de 306 à 418 minutes pour Tudgur !!! Comme je le disais ci-dessus cette première approche est à éviter.

2b/ Deuxième approche : une correction de sonde de +9 W/m2 fait passer l'ensoleillement de 173 à 210 minutes pour Lud29 et une correction de 11 W/m2 fait passer l'ensoleillement de 306 à 343 minutes pour Tudgur. C'est déjà mieux qu'en 1b/

3b/ troisième approche, avec +11 W/m2 de correction et coefficient à 0.410 : l'ensoleillement passe de 173 à 197 minutes pour Lud29 et de 306 à 329 minutes pour Tudgur. Pas parfait mais encore mieux qu'en 2b/.


Wswin calcule aussi parfois une ensoleillement durant quelques minutes juste après le lever du soleil (et/ou juste avant le coucher) même lorsque le temps est nuageux. Pour ce problème spécifique, le réglage d'une valeur à 0% de 10 ou 15 W/m2 est suffisante pour corriger le problème. Attention à ne pas mettre une valeur trop grande comme valeur pour 0%, car dans ce cas on risque sous estimer une période ensoleillée.

Avec l'algorithme implémenté dans wswin , la courbe de la sonde solaire de la Vantage ne "colle" pas bien à celle du seuil calculé et donc par défaut il y aura toujours un problème de sous-estimation de l'ensoleillement peu après le lever et peu avant le coucher du soleil.

En modifiant les paramètres comme discuté ci-dessus, on peut arriver à un compromis qui va "légèrement" sous-estimer l'ensoleillement du lever et coucher du soleil et "légèrement" surestimer l'ensoleillement lors de journées partiellement nuageuses.

Par exemple, avec +11 W/m2 de correction et un coefficient de 0.425 (au lieu de 0 et 0.389 par défaut) , on aura :
- pour la journée ensoleillée du 16 février avec 594 minutes d'ensoleillement possible : 585 minutes au lieu de 536 pour Lud29 et 580 minutes au lieu de 524 pour Tudgur
- pour la journée du 20 février : 187 minutes au lieu de 173 pour Lud29 et 324 au lieu de 306

Ce sera de toutes manière un compromis et on ne pourra pas faire mieux... à moins que Werner affine son algorithme de calcul dans une prochaine version!


Je trouvais aussi intéressant de comparer les valeurs d'ensoleillement mesurées et/ou simulées ci-dessus avec celles obtenues avec la formule "OMM - Vantage" fournie par ChristianP. Voici les résultats de cette analyse :
Lud29 : ensoleillement OMM 16 février = 561 minutes ; 20 février = 165 minutes
Tudgur : ensoleillement OMM 16 février = 560 minutes ; 20 février = 301 minutes

Je sais... c'est dense... mais n'hésitez pas à relire plusieurs fois!

mm91
Participation 6
Participation 6
Messages : 2494
Enregistré le : 31 mars 2007, 07:46
Localisation : 25 Km au sud-ouest de Paris FRANCE
Contact :

Message par mm91 » 05 mars 2008, 22:08

Quel beau travail,
(et si clairement expliqué)
!
Mon premier commentaire :
(je ramène toujours ça à ma méthode de température différentielle, mais c’est uniquement dans le but de vous donner des points de comparaison, ce n’est pas publicitaire !)

J’ai bien compris que tout le pb avec la Vantage Pro était dû au point d’inflexion de la courbe et que la compensation était un compromis de différents réglages.

Ceci est bien confirmé par le fait que je n’ai pas ce pb ici car je n’ai pas de point d’inflexion.
Et pour vous donner une idée :
Avec des réglages assez faciles à faire (et les coef fournis par Werner) et que je ne touche pas toute l’année :
(ma sonde voit l'horizon pratiquement de tous côtés)

- pour une journée complètement ensoleillée, ma comptabilisation du temps densoleillement commence pratiquement toujours 10 à 15 mn après le lever du soleil et se termine 10 à 15 mn avant son coucher (je « perds » donc au maximum 30 mn par jour).
(ceci sera nettement amélioré avec ma nouvelle sonde, bien plus sensible, en cours d’expérimentation hors station actuellemnt)
A signaler pour info que le seuil de 120 w/m² (utilisé par MF) n’est atteint qu’environ 35 mn après le lever du soleil (été comme hiver)

- pour un soleil variable, de très longues et précises observations montrent que l’indication de la couverture nuageuse donnée par Wswin32 est, à chaque instant, exacte et donc que la comptabilisation du temps densoleillement correspond parfaitement à ce que j’observe effectivement.

Si donc La Vantage pro n’obtient pas ces résultats, cela signifie que ça vient bien de l’inflexion.

On avait évoqué l’idée de placer sur vos sondes un filtre jaune.
Le fait de mesurer plus la température et moins la lumière devrait diminuer cette inflexion (et donc faciliter vos réglages), le nouvel étalonnage pouvant se faire simplement en regardant, à un instant donné et au soleil la perte constatée (en w/m²) et la corriger dans « propriétés / calibrage sonde »

Je serai très intéressé par le résultat.
Michel
La Crosse WS2300 modifiée (pluvio, abri ventilé, mesure d'ensoleillement), Wswin32, ftp-uploader.
mon site météo

jackT
Participation 4
Participation 4
Messages : 635
Enregistré le : 29 mars 2007, 11:24
Localisation : Sciez (74)
Contact :

Message par jackT » 06 mars 2008, 07:48

mm91 a écrit : - pour un soleil variable, de très longues et précises observations montrent que l’indication de la couverture nuageuse donnée par Wswin32 est, à chaque instant, exacte et donc que la comptabilisation du temps densoleillement correspond parfaitement à ce que j’observe effectivement.
C'est le point le plus difficile à vérifier, car il demande comme tu l'as dit de longues et précises observations.

mm91, je serai intéressé aussi à analyser tes données. Pourrais tu aussi m'envoyer un fichier .csv calculé depuis un "template_day.txt" et contenant au moins les tags suivants : %ws_date%, %ws_hour2%,%ws_minute2% %ws_sunpos_el% (élévation) ;%sunstart%(seuil d'ensoleillement W/m2), %curval[X]% (où X correspond à ta sonde de différence de température), pour un jour complétement ensoleillé et pour un jour partiellement ensoleillé avec passages nuageux?

mm91
Participation 6
Participation 6
Messages : 2494
Enregistré le : 31 mars 2007, 07:46
Localisation : 25 Km au sud-ouest de Paris FRANCE
Contact :

Message par mm91 » 06 mars 2008, 09:18

jackT a écrit : mm91, je serai intéressé aussi à analyser tes données. Pourrais tu aussi m'envoyer un fichier .csv calculé depuis un "template_day.txt" et contenant au moins les tags suivants : %ws_date%, %ws_hour2%,%ws_minute2% %ws_sunpos_el% (élévation) ;%sunstart%(seuil d'ensoleillement W/m2), %curval[X]% (où X correspond à ta sonde de différence de température), pour un jour complétement ensoleillé et pour un jour partiellement ensoleillé avec passages nuageux?
Pas de problème,
J’ai en stock 150 journées.
Ce sont des fichiers Excel (je ne conserve pas les csv), mais c’est pareil, sauf qu’il y a plein de colonnes supplémentaires avec des calculs de toutes sortes. Il y a aussi les graphiques correspondants.
Il ne comportent pas l’élévation (sauf un seul), mais il y a sunintenscur et sunstart.
J’en choisi deux et je t’envoi ça.
Ton analyse m’intéresse beaucoup, évidemment.
Michel
La Crosse WS2300 modifiée (pluvio, abri ventilé, mesure d'ensoleillement), Wswin32, ftp-uploader.
mon site météo

Tudgur
Participation 6
Participation 6
Messages : 1755
Enregistré le : 13 mai 2007, 16:47
Localisation : 29880 Plouguerneau

Message par Tudgur » 06 mars 2008, 10:16

Bonjour.

Je voudrais tout d'abord remercier Jacques pour ce super travail !
Et comme le dit Michel, bien expliqué.
La relecture n'est pas nécessaire si ce n'est pour s'imprégner des données numériques dans les différents cas de paramétrages.

Quelques considérations avant de passer aux essais.
jackT a écrit :la différence maximum entre la valeur mesurée et le seuil était de 9 W/m2 (Lud29) et 11 W/m2 (Tudgur). Donc avec une correction de +9 pour Lud29 et +11 pour Tudgur, wswin calcul correctement les 594 minutes de soleil.
Cette petite différence ne serait-elle pas due à une atmosphère moins "pure" en bord de mer, plus humide, un "voile" indécelable à l'œil nu ? Et il serait donc normal que je perde un peu de soleil le matin et le soir (bien qu'il y ait des ombres nettes...)
jackT a écrit :une correction de sonde à +11 W/m2 et un coefficient mensuel de 0.41 donne un ensoleillement de 594 W/m2, mais l'augmentation de +11 W/m2 est partiellement compensée par l'augmentation du seuil qui atteint +15 W/m2 en son maximum.
Mais ceci signifie qu'il faudrait modifier les coefficients des autres mois et donc pas mal tâtonner comme tu as dû le faire pour arriver au meilleur compromis, en se basant sur une journée ensoleillée à 100%.
jackT a écrit :Wswin calcule aussi parfois une ensoleillement durant quelques minutes juste après le lever du soleil (et/ou juste avant le coucher) même lorsque le temps est nuageux. Pour ce problème spécifique, le réglage d'une valeur à 0% de 10 ou 15 W/m2 est suffisante pour corriger le problème. Attention à ne pas mettre une valeur trop grande comme valeur pour 0%, car dans ce cas on risque sous estimer une période ensoleillée.
J'ai effectivement indiqué plusieurs fois sur le forum qu'une valeur de 14W/m2 supprimait (chez moi) la plus grande partie de ce soleil parasite.
Mais si on fait une correction de +9 ou +11 ne serait-il pas logique de mettre comme valeur pour 0% 14 + 11 (ou 9) ?

Hier soir, pendant que Jacques écrivait son long post, j'avais avec Lud29 une longue conversation téléphonique très intéressante. Nous parlions entre autre, de... l'ensoleillement !
Lud29 a procédé un peu différemment. Il a choisi une correction de +10W/m2 et 44W/m2 comme valeur pour 0%.
Ces valeurs lui ont permis de coller au mieux à celles obtenues avec la formule "OMM - Vantage" fournie par ChristianP.
Je me permets de vous faire part de ses résultats de février :
méthode ChristianP : 144.57 h
Wswin paramété : 143.02h
mesures MF à Brest : 133.65h

Mais avec cette méthode, il n'arrive jamais à des journées totalement ensoleillées alors qu'il y a eu du soleil du matin au soir. Et à l'inverse, il obtient un excédent (par rapport à Brest) lors de journées avec passages nuageux, cet excédent pouvant dépasser les deux heures.
Il a travaillé sur le mois plutôt que sur le jour. Mais obtiendra t-il un résultat aussi proche pour mars et les autres mois ?
Il viendra peut-être donner son point de vue et des compléments d'information...

D'un autre côté, Jacques a travaillé sur deux jours, pour plus coller à la réalité observée. Mais cela va donner quoi sur un mois ?

J'ai quelques heures de travail (professionnel) devant moi puis je me colle aux essais avec différents paramètrages. Je vais essayer ceux de Lud29 et ceux de Jacques. Puis je vous tiens au courant.
mm91 a écrit :On avait évoqué l’idée de placer sur vos sondes un filtre jaune.
Le fait de mesurer plus la température et moins la lumière devrait diminuer cette inflexion (et donc faciliter vos réglages), le nouvel étalonnage pouvant se faire simplement en regardant, à un instant donné et au soleil la perte constatée (en w/m²) et la corriger dans « propriétés / calibrage sonde »
De quel type de filtre parles-tu Michel ? Quel matériau, quel jaune ? Comment l'appliquer sur la sonde ?
De quelle température parles-tu : de la température de couleur ?
je ne vois pas du tout.

PS : je viens de lire ceci sur le forum d'IC :
Le pyrano Davis donne une courbe de forme différente du pyrano MF uniquement quand il y a dépot de rosée/givre ou d'eau car le leur est ventilé et donc plus souvent bien sec.
Sinon la forme peut varier d'un modèle à l'autre surtout à cause des différences de diffusion dans le capteur aux faibles angles en particulier < 10°. A cause de ce problème, l'OMM préconise d'étalonner un pyrano avec un soleil à plus de 30° de hauteur.

Pour ceux que ça intéresse, à l'intérieur du capteur Davis il y a une vis de réglage (utile pour ceux qui ont du matériel en double pour pouvoir le régler à quelques mètres d'un pyrano MF d'une Radome équipée).


Ceci pourrait aussi expliquer la différence observée entre chez moi et Lud29 !
Allons nous installer des ventilos devant nos sondes ?
Du coup, un prochain jour de soleil matinal, je descends mon mât pour essuyer la sonde : on verra si cela change quelque chose !
Cordialement.

Tudgur
http://meteo-plouguerneau.fr" onclick="window.open(this.href);return false;

jackT
Participation 4
Participation 4
Messages : 635
Enregistré le : 29 mars 2007, 11:24
Localisation : Sciez (74)
Contact :

Message par jackT » 06 mars 2008, 12:24

Tudgur a écrit : Quelques considérations avant de passer aux essais.
jackT a écrit :la différence maximum entre la valeur mesurée et le seuil était de 9 W/m2 (Lud29) et 11 W/m2 (Tudgur). Donc avec une correction de +9 pour Lud29 et +11 pour Tudgur, wswin calcul correctement les 594 minutes de soleil.
Cette petite différence ne serait-elle pas due à une atmosphère moins "pure" en bord de mer, plus humide, un "voile" indécelable à l'œil nu ? Et il serait donc normal que je perde un peu de soleil le matin et le soir (bien qu'il y ait des ombres nettes...)
C'est une explication possible. Ce qui est sûr, c'est que la différence observée entre tes mesures et celles de Lud29 est proportionnelle à la radiation solaire mesurée : plus la radiation est haute, plus la différence entre vos 2 capteurs est grande.
Tudgur a écrit :Mais ceci signifie qu'il faudrait modifier les coefficients des autres mois et donc pas mal tâtonner comme tu as dû le faire pour arriver au meilleur compromis, en se basant sur une journée ensoleillée à 100%.
Une approche initiale pourrait être de changer les autres coefficients mensuels proportionnellement..
Par exemple le coefficient standard pour février est 0.389 et si le coefficient modifié pour ce mois est 0.410, alors celui du mois de juin (par défaut 0.394) pourrait être réglé à 0.415 (= 0.394/0.389*0.410).
Tudgur a écrit :J'ai effectivement indiqué plusieurs fois sur le forum qu'une valeur de 14W/m2 supprimait (chez moi) la plus grande partie de ce soleil parasite.
Mais si on fait une correction de +9 ou +11 ne serait-il pas logique de mettre comme valeur pour 0% 14 + 11 (ou 9) ?
Oui tu as raison. Je n'ai pas tenu compte de la correction dans mon raisonnement!
Tudgur a écrit :Ces valeurs lui ont permis de coller au mieux à celles obtenues avec la formule "OMM - Vantage" fournie par ChristianP. ....

Mais avec cette méthode, il n'arrive jamais à des journées totalement ensoleillées alors qu'il y a eu du soleil du matin au soir.
Voulez-vous que vos mesures collent le mieux possible avec les normes de l'OMM ou non? Si c'est le cas, je pense que vous avez meilleur temps de calculer l'ensoleillement en dehors de wswin...
Les normes de l'OMM telles qu'appliquées par Météo France comptabilisent un ensoleillement seulement lorsque l'élévation du soleil est plus grande que 3°. Pour un site dégagé comme le votre, cela fait évidemment une différence avec l'ensoleillement réel.
Par contre, chez moi, la formule OMM donne des valeurs similaires à celle de wswin pour une journée ensoleillée... Pour l'anecdote, Météo Suisse ne comptabilise l'ensoleillement que lorsque l'élévation est plus grande que 10°...

Le réglage standard utilisé par wswin est assez éloigné de la méthode OMM-MF, et le seuil calculé par wswin est sensiblement plus bas que celui calculé par la formule OMM. Pour se rapprocher de la courbe seuil OMM, il faudrait utiliser un coefficient de l'ordre de 0.5.... mais en appliquant ce coefficient dans wswin, on augmenterai le problème du point d'inflexion en début ou en fin de journée...on tourne alors en rond....,

Tudgur
Participation 6
Participation 6
Messages : 1755
Enregistré le : 13 mai 2007, 16:47
Localisation : 29880 Plouguerneau

Message par Tudgur » 06 mars 2008, 13:01

jackT a écrit :Voulez-vous que vos mesures collent le mieux possible avec les normes de l'OMM ou non? Si c'est le cas, je pense que vous avez meilleur temps de calculer l'ensoleillement en dehors de wswin...
Le terme "coller" que j'ai utilisé est sans doute mal choisi. Je crois que Lud29 avait besoin d'une référence pour faire ses réglages et c'est celle-la qu'il a choisie. En choisissant 10W/m2 comme correction 24 W/m2 pour 0%, il arrivait à un ensoleillement beaucoup plus important que celui obtenu par la méthode OMM ou à la station de Brest. Il a donc tâtonné pour arriver à la valeur de 44W/m2 pour 0%.

Je pense qu'il viendra nous donner des détails.
Cordialement.

Tudgur
http://meteo-plouguerneau.fr" onclick="window.open(this.href);return false;

jackT
Participation 4
Participation 4
Messages : 635
Enregistré le : 29 mars 2007, 11:24
Localisation : Sciez (74)
Contact :

Message par jackT » 06 mars 2008, 13:50

Tudgur a écrit :
jackT a écrit :Voulez-vous que vos mesures collent le mieux possible avec les normes de l'OMM ou non? Si c'est le cas, je pense que vous avez meilleur temps de calculer l'ensoleillement en dehors de wswin...
Le terme "coller" que j'ai utilisé est sans doute mal choisi. Je crois que Lud29 avait besoin d'une référence pour faire ses réglages et c'est celle-la qu'il a choisie. En choisissant 10W/m2 comme correction 24 W/m2 pour 0%, il arrivait à un ensoleillement beaucoup plus important que celui obtenu par la méthode OMM ou à la station de Brest. Il a donc tâtonné pour arriver à la valeur de 44W/m2 pour 0%.

Je pense qu'il viendra nous donner des détails.
Je comprends bien, mais le problème reste que puisque les courbes de seuil et la fenêtre de calcul de l'ensoleillement (0.83° versus 3°) sont différents entre wswin et OMM, un choix de paramètres rendant les valeurs d'ensoleillement wswin et OMM comparables pour une journée ensoleillée risquent de donner des valeurs très différentes pour une journée avec passages nuageux....

Tudgur
Participation 6
Participation 6
Messages : 1755
Enregistré le : 13 mai 2007, 16:47
Localisation : 29880 Plouguerneau

Message par Tudgur » 06 mars 2008, 17:17

Résultats des premiers essais pour le mois de février.

Paramètrage par défault de Wswin : 144:02h
Avec une correction de 10W/m2 : 166h
Avec en plus 25W/m2 pour 0% : 162:11h
Avec en plus le coeff 0.410 : 154:28h

Cette valeur me parait plutôt correcte dans la mesure où nous avons eu plus de 10 jours de presque plein soleil pour lesquels je perdais à chaque fois de l'ordre d'une 1/2 heure

Le 16, je n'arrive pas à 9:54h comme Jacques mais 9:45h puisque j'ai choisi une correction de 10W/m2 et non pas 11W/m2. Il n'y a aucun trou de soleil, et pas de soleil parasite.
Par contre, il y a encore du soleil parasite quelques jours au cours des deux premières semaines...
Peut-être faudrait-il donc augmenter le seuil pour 0% ?

Je vais appliquer ce paramétrage au mois de mars et voir ce que cela donne.
Je verrai en temps réel ce qui se passe.
Cordialement.

Tudgur
http://meteo-plouguerneau.fr" onclick="window.open(this.href);return false;

Tudgur
Participation 6
Participation 6
Messages : 1755
Enregistré le : 13 mai 2007, 16:47
Localisation : 29880 Plouguerneau

Message par Tudgur » 06 mars 2008, 18:04

Mois de mars.

Paramétrages par défaut : 28:46h
Avec correction de 10W/m2 : 31:45h
Avec en plus 25W/m2 pour 0% : 30:53h
Avec en plus le coeff 0.411 : 29:50h.

Mais il y a du soleil parasite ! Pour hier soir j'en suis certain, j'étais là :!: :lol:
Les 25W/m2 pour 0% ne suffiraient donc pas.
Pour supprimer ce soleil parasite je suis obligé de monter à 40W/m2 et du coup mon ensoleillement est de 28:42h. Donc 4min de moins qu'avec les réglages standart, mais c'est peut-être plus conforme à la réalité, Wswin ne comptabilisant pas de soleil quand il n'y en a pas.
Il faudrait donc affiner ce seuil en fonction des observations futures.
Malheureusement, pas beaucoup de soleil annoncé dans les jours qui viennent.
Cordialement.

Tudgur
http://meteo-plouguerneau.fr" onclick="window.open(this.href);return false;

jackT
Participation 4
Participation 4
Messages : 635
Enregistré le : 29 mars 2007, 11:24
Localisation : Sciez (74)
Contact :

Message par jackT » 06 mars 2008, 20:25

Tudgur a écrit : Mais il y a du soleil parasite ! Pour hier soir j'en suis certain, j'étais là :!: :lol:
Les 25W/m2 pour 0% ne suffiraient donc pas.
Pour supprimer ce soleil parasite je suis obligé de monter à 40W/m2 et du coup mon ensoleillement est de 28:42h. Donc 4min de moins qu'avec les réglages standart, mais c'est peut-être plus conforme à la réalité, Wswin ne comptabilisant pas de soleil quand il n'y en a pas.
Il faudrait donc affiner ce seuil en fonction des observations futures.
Malheureusement, pas beaucoup de soleil annoncé dans les jours qui viennent.
Un conseil : il ne faut surtout pas rechercher la précision absolue... Comme je l'ai dit plus haut, il faut choisir le meilleur compromis et surtout à long terme.
Pour tes valeurs d'hier soir , tu as eu peut-être quelques minutes de soleil en trop de compté, mais en montant ta valeur à 40%, tu auras peut-être plusieurs minutes de moins le matin un autre jour...

A ta place, j'essairai de trouver des réglages cohérents, pas trop extrêmes, déterminés avec les données que tu as déjà, et de ne plus toucher à ces réglages pendant quelques mois.
Tu pourras ainsi évaluer pleinement la performance de ces réglages dans toutes les situations et à long terme, et ensuite faire des ajustements si il sont nécessaires.

Faire l'estimation des paramètres avec les données que tu as déjà est peut-être fastidieuse avec wswin, mais tu peux le faire plus rapidement avec Excel. C''est ce que j'ai fait avec vos données.

On connait comment wswin calcule la radiation totale théorique %sunintens_cur% et on sait que le seuil est cette valeur multipliée par le coefficient mensuel.

En calculant avec wswin un "template_day,txt" sur un ou plusieurs mois de tes données passées, tu n'as ensuite qu'à copier les valeurs d'élévation de soleil et les valeurs de radiation solaire mesurées d'un jour donné dans feuille excel appropriée, et tous les calculs se feront instantanément. il suffit ensuite de modifier les paramètres dans la feuille Excel pour voir directement la nouvelle valeur du temps d'ensoleillement.

Si tu n'est pas à l'aise avec Excel, contacte moi et je t'aiderai à préparer ce tableau.

Lud29
Participation 0
Participation 0
Messages : 45
Enregistré le : 03 janv. 2008, 11:29
Localisation : Plabennec (29)
Contact :

Message par Lud29 » 06 mars 2008, 21:35

Merci Jacques pour cette très intéressante analyse ! En résumé on n’a pas fini de tâtonner ! :?

Ci-dessous le comparatif pour le mois de février dont parle Tudgur plus haut :
La méthode OMM (KristianP) / Le calcul Wswin (avec +10W/m² de correction et un seuil à 44W/m²) et les relevés MF.
En rouge les écarts supérieurs à 30 minutes, en bleu une donnée manquante chez MF (Pas fiable leur Pyranomètre !8) )

Image

Rien qu’avec un tel comparatif on remarque que les méthodes sont bien différentes entre OMM et WSWIN, certains jours WSWIN trouve du soleil, la méthode OMM n’en trouve pas, d’autres jours la donne s’inverse ! o-:

mm91
Participation 6
Participation 6
Messages : 2494
Enregistré le : 31 mars 2007, 07:46
Localisation : 25 Km au sud-ouest de Paris FRANCE
Contact :

Message par mm91 » 06 mars 2008, 21:58

Tudgur a écrit :
mm91 a écrit :On avait évoqué l’idée de placer sur vos sondes un filtre jaune.
Le fait de mesurer plus la température et moins la lumière devrait diminuer cette inflexion (et donc faciliter vos réglages), le nouvel étalonnage pouvant se faire simplement en regardant, à un instant donné et au soleil la perte constatée (en w/m²) et la corriger dans « propriétés / calibrage sonde »
De quel type de filtre parles-tu Michel ? Quel matériau, quel jaune ? Comment l'appliquer sur la sonde ?
De quelle température parles-tu : de la température de couleur ?
je ne vois pas du tout.
L’ensoleillement se mesure dans la partie basse du spectre (300-2800 nm pour un vrai pyranomètre)
La sonde Davis mesure de 400 à 1100 nm, c’est à dire pas assez du côté des infrarouge.

On a supposé qu’une partie du phénomène d’inflexion (cause de vos soucis de réglage) pourrait provenir de cette différence de bande passante.

Pour rendre plus sensible (en relatif) la sonde Davis vers les infra-rouge, une solution serait de placer un filtre jaune (n’importe quoi de jaune transparent, c’est juste pour un essai). Et vérifier, sur un enregistrement au lever du soleil (comme celui de JackT ci-dessus) si l’inflexion a disparu ou diminué ?

PS : cette inflexion de la sonde Davis n’est pas un défaut, mais c’est l’association de cette inflexion avec Wswin32 qui pose problème.
PS : je viens de lire ceci sur le forum d'IC :
Le pyrano Davis donne une courbe de forme différente du pyrano MF uniquement quand il y a dépot de rosée/givre ou d'eau car le leur est ventilé et donc plus souvent bien sec.
Sinon la forme peut varier d'un modèle à l'autre surtout à cause des différences de diffusion dans le capteur aux faibles angles en particulier < 10°. A cause de ce problème, l'OMM préconise d'étalonner un pyrano avec un soleil à plus de 30° de hauteur.

Pour ceux que ça intéresse, à l'intérieur du capteur Davis il y a une vis de réglage (utile pour ceux qui ont du matériel en double pour pouvoir le régler à quelques mètres d'un pyrano MF d'une Radome équipée).
C’est tout à fait probable que de la diffusion puisse crée cette inflexion :
Au lever du soleil la sonde devrait mesurer zéro w/m² (des watts divisés par une surface apparente infinie), si le verre diffuse (saleté, eau, givre etc.) c’est de la lumière parasite qui va arriver sur le capteur.
Michel
La Crosse WS2300 modifiée (pluvio, abri ventilé, mesure d'ensoleillement), Wswin32, ftp-uploader.
mon site météo

mm91
Participation 6
Participation 6
Messages : 2494
Enregistré le : 31 mars 2007, 07:46
Localisation : 25 Km au sud-ouest de Paris FRANCE
Contact :

Message par mm91 » 06 mars 2008, 22:06

Lud29 a écrit : Rien qu’avec un tel comparatif on remarque que les méthodes sont bien différentes entre OMM et WSWIN, certains jours WSWIN trouve du soleil, la méthode OMM n’en trouve pas, d’autres jours la donne s’inverse ! o-:
Moi je trouve ces résultats remarquables !
Michel
La Crosse WS2300 modifiée (pluvio, abri ventilé, mesure d'ensoleillement), Wswin32, ftp-uploader.
mon site météo

Lud29
Participation 0
Participation 0
Messages : 45
Enregistré le : 03 janv. 2008, 11:29
Localisation : Plabennec (29)
Contact :

Message par Lud29 » 06 mars 2008, 22:07

jackT a écrit : Un conseil : il ne faut surtout pas rechercher la précision absolue... Comme je l'ai dit plus haut, il faut choisir le meilleur compromis et surtout à long terme.
Pour tes valeurs d'hier soir , tu as eu peut-être quelques minutes de soleil en trop de compté, mais en montant ta valeur à 40%, tu auras peut-être plusieurs minutes de moins le matin un autre jour...
C’est pourtant déjà beaucoup plus réaliste que la configuration par défaut !
D’après mes premiers tests, avec un seuil trop faible je trouvais des journées nuageuses du matin au soir avec des minutes de soleil au lever et/ou au coucher ! C’est ce qui m’a d’ailleurs amené à 44W/m² !
jackT a écrit : Faire l'estimation des paramètres avec les données que tu as déjà est peut-être fastidieuse avec wswin, mais tu peux le faire plus rapidement avec Excel. C''est ce que j'ai fait avec vos données.
On connait comment wswin calcule la radiation totale théorique %sunintens_cur% et on sait que le seuil est cette valeur multipliée par le coefficient mensuel.
Pour ma part, je trouve plus fastidieux d’intervenir sur ce coefficient. Malgré tout je retenterais d’autres tests sur tes conseils quand j’aurais un peu plus de temps...

Bonne soirée…

Répondre